No War - No Refugee
No NATO - No Refugee

Country Information

Here you find background information on Guinea, Iran, Kurdistan, Türkei.

You are here

FESTIVAL DE SOLIDARITÉ

8 SEPTEMBRE 2018 – WUPPERTAL Otto-Böhne Platz

20 ans de cohésion contra la déportation, l’expulsion et les guerres
20 ans de lutte pour la vie et l’humanité

Aufruf deutsch; çağrı türkçe

Chère sœur et frère, amis, le KARAWANE pour les droits des réfugiés et des migrants aura 20 ans en septembre de cette année. Nous voulons célébrer ce 20e anniversaire avec vous à Wuppertal. Depuis 20 ans, KARAWANE signifie avant tout 20 ans de solidarité, d'amitié et de cohésion.

https://www.facebook.com/karawanewuppertal/

L’histoire du KARAWANE a débuté à l’été 1998, lorsque la chasse raciste a de nouveau été menée à la veille des élections fédérales allemandes et que les réfugiés sont devenus le bouc émissaire des problèmes sociaux. Nous avons donc rassemblé les réfugiés de différents continents pour parler en notre propre nom. Nous avons dit: « L’asile est un droit humain et non un privilège ! » Et « Nous sommes ici parce que vous êtes là ! », Soulignant le caractère colonial de la division économique du monde entre pays riches et pauvres. Alors que sur cette terre, les capitaux, les investisseurs et les installations de production et les biens peuvent circuler librement, les populations sont captives dans les frontières dessinées par les puissances coloniales. Là ils meurent dans la pauvreté et la misère ou obéissent aux dictatures, qui sécurisent pour les grandes entreprises les matières premières et des travailleurs bon marché. Le deuxième slogan nous l’avons concrétisé pendant des actions contre la réunion des chefs de gouvernement du soi-disant G8 sous la présidence de l’ancien chancelier Gerhard Schröder et avons déclaré désormais : « Nous sommes ici parce que vous détruisez nos pays!»

Lorsque nous avons commencé à nous défendre contre les expulsions, l'obligation de rester sur place (Residenzpflicht) nous a empêché de nous rencontrer et de nous organiser. Cela restreignait notre liberté de mouvement, nous avons donc organisé une résistance civile à son encontre. Depuis lors, les membres du KARAWANE insistent sur leur droit universel de circuler librement.

Un autre point central des combats était dirigé contre les camps de réfugiés. Ces lieux d’attrition sont conçus pour nous rendre dociles, afin que nous puissions être facilement déportés sans résistance et avec une société distante dans la pénombre de l’aube. Ils sont là pour nous contrôler et nous pincer docilement. Dans ces lieux isolés, ils veulent briser notre humanité. Mais beaucoup d'entre nous résistaient à ces camps dans diverses parties de la république et de nombreux camps étaient fermés. Ces combats étaient parfois très difficiles et dur, mais ils nous ont façonnés. Ils nous ont montré en détail comment l'attrition et la bureaucratie fonctionnent dans un système raciste d'exclusion et font de nombreux auteurs. Mais surtout, ils nous ont également appris que grâce à la solidarité, nous pouvons bouger et réaliser beaucoup de choses. À savoir, lorsque nous écartons les masques et les préjugés et que nous nous considérons comme des voisins, des exclus ou des opprimés, ce qui est actuellement le plus important pour nos vies et nous travaillons ensuite ensemble. Au cours des 20 dernières années, nous avons acquis de nombreux amis, rencontré de nombreuses personnes et cultures et leurs histoires. Nous avons vu comment les talents de chaque personne sont détruits dans un système qui classe les personnes en groupes et catégories uniquement pour un système de production capitaliste.

Nous avons perdu de nombreux amis lors d'attaques racistes menées par la police ou de refus de soins de santé. Beaucoup se sont suicidés. Beaucoup ont été déportés. Mais la plupart d’entre nous qui ont combattu les luttes les plus diverses sont encore vivants et connectés par la solidarité mutuelle. La solidarité nous a permis de créer des espaces pour nous-mêmes, d’organiser le public pour nos problèmes. Cela nous a donné l'indépendance pour que nous puissions exprimer notre douleur et nos préoccupations sans censure. Par-dessus tout, cette solidarité est l'amour et la tendresse interpersonnels et donc la plus belle chose que nous ayons jamais vécue. Par conséquent, nous voulons célébrer avec vous à l’occasion du 20e anniversaire du réseau… et partager quelques expériences avec vous.

À l'approche du festival, nous organiserons un événement à Wuppertal pendant la journée de la guerre, sur notre slogan « Nous sommes ici, parce que vous détruisez nos pays ». Trop souvent, en public, les gens parlent des causes de fuite et des guerres qu’ils causent eux-mêmes. Nous voulons fournir des informations de notre point de vue et discuter ensemble de ce que « lutter contre les causes du vol » pourrait signifier à notre avis.

Pour vos idées, suggestions et souhaits, vous pouvez toujours nous contacter:

KARAWANE pour les droits des réfugiés et des migrants
et AGIF - Fédération des travailleurs migrants en Allemagne
Bureau Wuppertal, Marienstraße 52, 42103 Wuppertal
Téléphone: 0049 (0) 202 27 27 95 34
Émail: wuppkarawane@yahoo.de

LUTTER CONTRE LES RAISON DE FUITE?

Vendredi, 31 août 2018 – Église de centre ville de Wuppertal - Kirchplatz 2
Discussion en groupe avec les réfugiés sur la manière dont les causes de fuite pourraient être efficacement combattues.

FESTIVAL DE SOLIDARITE

Samedi, 8 septembre 2018 – Wuppertal Otto-Böhne-Platz

Programme

16:00 - Ouverture et bienvenue
16:15 - Les combats contre la déportation à NRW et à l'échelle nationale, qu'avons-nous appris?
16:45 - Solidarité et détermination comme remède au camp d'isolement
17:15 - Nous nous battons pour les droits de l'homme - la lutte pour la liberté de circulation
18:00 - Dîner ensemble sur la Otto-Böhne-Platz
19:00 - Possibilité d'échange avec les activistes sur les possibilités de résistance à la déportation, obligation de résidence, camp d'isolement, ...
20:00 - Concert
22:00 - Fin

Projection de films et discussions dans notre local de KARAWANE dans la rue Marienstraße 52

18:30 „residenzpflicht“ un film de Denise Garcia Bergt sur la restriction de la liberté de mouvement et des luttes auto-organisées des réfugiés. - 22:00 film surprise
Language: 

Der Kampf von Flüchtlingen braucht Geld!

Die Karawane ist maßgeblich auf Spenden angewiesen. Unsere Organisation besteht überwiegend aus Flüchtlingen, die (wenn überhaupt) nur über sehr geringe finanzielle Mittel verfügen. Aus diesem Grunde haben wir 2008 den „Förderverein Karawane e. V.” gegründet. Unser Verein ist als gemeinnützig anerkannt und kann deswegen auf Wunsch Spendenquittungen ausstellen, so dass sie steuerlich absetzbar sind. Wenn bei der Überweisung die Adresse mit angegeben wird, verschicken wir die Spendenbescheinigung automatisch spätestens am Anfang des Folgejahres.

Kontakt: foerderverein(at)thecaravan.org

Unsere Bankverbindung lautet:
Förderverein Karawane e.V.
Kontonummer
: 40 30 780 800
GLS Gemeinschaftsbank eG
BLZ: 430 609 67

IBAN: DE28430609674030780800
BIC: GENODEM1GLS

Events

M T W T F S S
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 

Syndicate

Subscribe to Syndicate