No War - No Refugee
No NATO - No Refugee

Country Information

Here you find background information on Guinea, Iran, Kurdistan, Türkei.

You are here

2ieme jour d'action europeen - Düsseldorf

À l'occasion du deuxième jour d'action européen pour la liberté de circulation et le droit au séjour, nous voulons exprimer publiquement et à haute voix notre résistance aux lois et règlements racistes et à l'exclusion sociale quotidienne des réfugié(e)s.
Nous voulons particulièrement tirer l'attention sur un exemple de politique raciste extrême: le décret scandaleux du ministère de l'intérieur de RNW du 28.02.05, qui pousse ces réfugié(e)s dans l’absence de droits absolue et ainsi dans l’illégalité, qui avaient jusqu'ici une « tolérance » (Duldung) et avec l'entrée en vigueur de la « loi visant la limitation et le contrôle de l'immigration » pouvaient espérer un statut de séjour plus sûr (voir file Aufruf_französisch).
Le décret du ministère de l'intérieur de RNW du 28.02.05 doit partir !
Le 31 janvier 2004, dans plus de 40 villes européennes des démonstrations et des actions ont eu lieu.
C'était un jour important pour le développement d'un processus de mise en réseau entre les luttes des
migrant(e)s et des activistes au niveau européen.
Avec une seconde journée d’action européenne le 2 avril 2005, nous exigeons une liberté de circulation
et le droit au séjour au lieu d'une constitution européenne se basant sur exclusion et exploitation.
Des camps et la détention de déportation pour des réfugié(e)s sont le symbole obscure d'une politique
qui ne vise pas simplement à tenir des réfugié(e)s et à extérieur de l'Europe, mais plutôt un processus
de l'inclusion sélective pour exploiter leur main-d'oeuvre. Les migrant(e)s sont les premières à faire des expériences avec des conditions de travail et de vie que la population travaillant totale en Europe commence
à faire, même si à différents degrés.
La liberté de circulation est dans ce sens pas seulement une exigence idéologique ou purement rhétorique.
Elle est une exigence pratique et couvre la lutte quotidienne contre la restriction de la liberté de
mouvement par le devoir de résidence, pour la manifestation d'opinion libre, luttes pour logement et légalisation, luttes contre racisme et camps, luttes au travail, les luttes des femmes contre des structures
patriarcales dans leurs lieux d’origine mais également leurs lieux d'arrivées.
Pour cela nous exigeons:
• pas de « devoir de résidence » !
• pas de déportations !
• le droit d’asile – nous sommes ici parce que vous détruisez nos pays !
• pas de camps de départ et de prisons de déportation !
• pas de loi de performance de demandeur d'asile, d’aide sociale raccourcie,
de prestations en nature et de bons! Pour la justice sociale pour tous !
• pas d’interdictions de travail pour des réfugié(e)s ! Pour le droit de travail
et paresse pour tous !
• le droit á la liberté de opinion et expression !

Language: 

Der Kampf von Flüchtlingen braucht Geld!

Die Karawane ist maßgeblich auf Spenden angewiesen. Unsere Organisation besteht überwiegend aus Flüchtlingen, die (wenn überhaupt) nur über sehr geringe finanzielle Mittel verfügen. Aus diesem Grunde haben wir 2008 den „Förderverein Karawane e. V.” gegründet. Unser Verein ist als gemeinnützig anerkannt und kann deswegen auf Wunsch Spendenquittungen ausstellen, so dass sie steuerlich absetzbar sind. Wenn bei der Überweisung die Adresse mit angegeben wird, verschicken wir die Spendenbescheinigung automatisch spätestens am Anfang des Folgejahres.

Kontakt: foerderverein(at)thecaravan.org

Unsere Bankverbindung lautet:
Förderverein Karawane e.V.
Kontonummer
: 40 30 780 800
GLS Gemeinschaftsbank eG
BLZ: 430 609 67

IBAN: DE28430609674030780800
BIC: GENODEM1GLS

Events

M T W T F S S
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
 
 

Syndicate

Subscribe to Syndicate